@

HōryūjiFBref historique.

Sur le site du temple Hōryūji se dressent les plus anciens bâtiments en bois du monde.Ils offrent aujourdfhui au spectateur émerveillé le spectacle dfun Japon dfun autre âge,tel qufil existait il y a plus de 1300 ans,à lfépoque dfAsuka(milieu du VIème siècle – début du VIIIème siècle après Jésus-Christ).Lfhistoire de la fondation du Hōryūji est rapportée dans les écrits gravés derrière le nimbe de la statue du Bouddha Yakushi Nyorai,qui se trouve dans la partie est de la salle du Bâtiment Principal,ainsi que dans lfinventaire officiel des biens du Hōryūji,qui remonte à lfan 747.

Dfaprès ces textes,lfEmpereur Yōmei fit le voeu de bâtir un temple et dfy installer une statue de Bouddha, espérant obtenir par cette prière la guérison de la maladie dont il souffrait.Le destin ne lui permit pas de réaliser son voeu,et il mourut peu après.Les mêmes textes décrivent cependant comment lfImpératrice Suiko et le prince héritier Shōtoku accomplirent le voeu que lfEmpereur Yōmei exprima sur son lit de mort, et firent construire en 607 un temple,y installant une statue du Bouddha auquel ce temple fut consacré.Cette statue représente Yakushi Nyorai(Baisajyaguru) – littéralementgla venue du Guérisseurh– et lfédifice fut nommé Temple Ikaruga(du nom de lfemplace-ment où il se trouvait),ou Hōryūji(littéralement gTemple de la Loi Florissante[du Bouddhisme]h).

Lors de la nuit fatidique du 30 avril de lfannée 670,un grand incendie ravagea le temple,ne laissantgpas un seul bâtimenthdebout,comme le relatent les anciennes chroniques japonaises du Nihon Shoki.Néanmoins,les historiens de lfère Meiji,à la fin du XIXème siècle,émirent des doutes sur la précision de ce témoignage ainsi que sur la destruction du Hōryūji,et se demandèrent si lfincendie avait vraiment eu lieu.De nombreuses questions demeurent encore sans réponse aujourdfhui,mais il est en tout cas certain que le Hōryūji peut sfenorgueillir de quatorze siècles illustres dfobservance continue de la tradition,depuis sa fondation par le Prince Shotoku,qui fut aussi un grand homme dfEtat,et lfintroducteur du Bouddhisme au Japon.

Aujourdfhui,le Hōryūji est composé dfune part dfune Enceinte Ouest(Saiin Garan)qui comprend la Pagode à Cinq Niveaux(Gojū-no-Tō)et le Bâtiment Principal du temple(Kondō),et dfautre part de lfEnceinte Est(Tōin Garan)organisée autour du Pavillon des Songes(Yumedono).Ce site,qui sfétend sur 187 000 mètres carrés,constitue un héritage culturel irremplaçable,qui sfest transmis dfâge en âge,à travers les siècles.Ces oeuvres architecturales,comme les objets de culte qufelles contiennent,ont préservé lfessence des différentes ères qui ont jalonné lfHistoire du Japon depuis le VIIème siècle et invitent à un voyage exceptionnel à travers le temps.

Le Hōryūji contient plus de 2300 structures architecturales et objets de la plus haute importance sur le plan culturel ou artistique,dont près de 190 ont été désignés comme Trésors Nationaux ou Biens Culturels Importants par le gouvernement japonais.En décembre 1993,le Hōryūji,témoignage unique de la richesse de la culture bouddhiste,est devenu le premier site japonais à être inscrit par lfUnesco au registre du Patrimoine de lfHumanité.

 Goju-no-To(FunfstockigePagoda)

Kondo (Haupthalle)